Quelques conseils pour s’initier au bondage

Vous désirez vous initier aux jeux érotiques du BDSM ? Plus de plaisir ne pourrait que faire du bien à votre couple. Voici quelques conseils pour s’initier au bondage. Pour une pratique BDSM réussie, il faut :

  • en discuter d’abord avec son partenaire ;
  • définir ensemble un code ;
  • utiliser les bons accessoires ;
  • rester loin des pratiques extrêmes de bondage.

Discuter avec son partenaire

Quand nous sommes intéressés par les pratiques BDSM, la première chose à faire est d’en discuter sans tabou. Avec notre partenaire, nous devons exprimer nos attentes ainsi que nos peurs concernant la pratique du bondage.
Cela permet de se retrouver sur la même longueur d’onde. Nous évitons ainsi les malentendus durant la pratique des scènes de bondage.
Par ailleurs, nous devons définir des codes de sécurité. Quand notre partenaire utilise l’un d’eux, nous devons faire plus attention ou arrêter la séance de bondage tout court.

Se servir des bons accessoires

Pour s’initier au plaisir du bondage, il s’avère important d’utiliser les accessoires adéquats. Les menottes restent indispensables pour une séance de bondage.
Néanmoins, il faut s’assurer de ne pas perdre la clef de celles-ci. À défaut de menottes, vous avez le choix entre les lacets, les ceintures ou les cordes.

Se tenir loin des pratiques extrêmes de bondage

Le bondage est une pratique risquée. C’est d’ailleurs ce qui nous excite.
La sécurité de chaque partenaire est une priorité pendant une séance BDSM. Évitons donc les gestes extrêmes. Évitons de faire des liens qui pourraient empêcher la circulation du sang et faire des dommages. Avoir des ciseaux tout près peut s’avérer judicieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.